André Kasper, Retour d'aqueduc, 70x70, 2019

André Kasper – Mise en scène de la peinture

par Nafsika Guerry-Karamaounas
15 septembre 2020

Le peintre suisse, André Kasper expose une nouvelle sélection de tableaux à la Villa Dutoit.

Un chevalet, de la peinture à l’huile, voilà la définition que donne André Kasper de LA peinture, qui est la sienne dans cette nouvelle exposition à la Villa Dutoit. 

Ici les tableaux rappellent quelques maîtres, italiens, hollandais, italiens surtout. 

André Kasper, Echappée normande, 60x100cm, 2020

Très imprégné par l’Italie, par Rome plus exactement, Kasper est comme un romain à Genève, il y a séjourné longuement par le passé. 

Comme souvent le maître est dépassé par le disciple pour mieux s’adapter à son époque. C’est finalement l’écrin qui change. 

André Kasper, Scène de naufrage, 120x120cm, 2020

Le peintre carougeois, par la technique, très aguerrie et minutieuse, renvoie des paysages tout à fait banals, on se rappelle par exemple la peinture représentant l’intérieur d’un placard, à un esthétisme très fort qui s’étend au-delà du simple objet. La beauté picturale est ici strictement picturale, son esthétisme découle du geste et non du résultat uniquement. 

Une impression également que le sujet, quel qu’il soit, est traité à travers le prisme et la technicité du traitement du paysage, comme une envie de voyage, à travers la nature morte, le nu, les figures. Une histoire est racontée. Il y a aussi cette notion d’instantanéité, du moment. André Kasper réussit à capter un moment pour celui qui regardera sa peinture, un moment qu’il transcende par le geste, par le regard, par la couleur ainsi que la lumière. Il y a une sorte de décalage entre le sujet et la façon dont il est traité, ceci participe très certainement au côté narratif et immersif de ces peintures. On y décèle une pointe d’ironie souvent, d’humour qui renforce le caractère de l’œuvre propre au peintre presque romain.

André Kasper, Vénusté exhumée 100x100cm, 2020

André Kasper magnifie ses sujets, il les embellit ou tout simplement attire le regard du visiteur là où il le souhaite, comme un metteur en scène ferait d’une pièce de théâtre ou d’une chorégraphie, tout est écrit à l’avance. 

L’élégance est certaine…

"Devant un beau paysage on a tendance à jouer les topographes, retenir son souffle et fixer cette vue-là en vitesse, avant qu'un ingénieur y plante un viaduc. Pour ne pas me sentir au service de la réalité, ce qui m'aurait réduit au statut de témoin et fait taire le démiurge -l'artiste se doit aux deux-, j'ai toujours transporté mon paysage, d'un bon coup de bêche dantesque, soyons sobres, jusque sur une scène de théâtre. Là, dans mon antre, je distribue les coups de projecteurs, je change l'échelle des reliefs, je déplace des arbres, je suggère des parcours." Andre Kasper

Andrés Kasper, Vue d'exposition à la Villa Dutoit, 2020

Andrés Kasper, Vue d'exposition à la Villa Dutoit, 2020

pratique : jusqu'au 4 octobre 2020 à la Villa Dutoit – chemin Gilbert-Trolliet 5 – 1209 Petit -Saconnex – ouvert du mercredi au dimanche 14h-18h.

André Kasper est présent les samedis et dimanches. Téléphone : +41 76 368 79 38

Visites commentées les samedi 19 et dimache 20 septembre à 16h. Entrée libre. 

1963 Naissance de André Kasper à Carouge (Genève)

1993 André Kasper part à Rome

2003 Prix roman de la Société Genevoise des Ecrivains pour Lumière sur la Wye, paru en 2006 aux éditions l’Âge d’Homme

2004 Deuxième séjour à Rome

2010 Rétrospective au Musée de Carouge