Fondation Martin Bodmer, Covid-19, fondation confinée

par L'Art à Genève
30 avril 2020

Confinement avec Jacques Berchtold, directeur de la Fondation Martin Bodmer, Bibliothèque et Musée à Cologny.

 

Votre passe-temps favori pendant le confinement ?

Le vélo d’appartement : je profite de ces temps pour pouvoir en faire plus que d’habitude. 

Comment s’organise la vie du musée en ce moment ?

Le musée a été fermé le 2 février déjà pour cause de décrochage de l’exposition « Guerre et Paix » (terminée selon le programme prévu) et d’un ambitieux et complexe déménagement en interne de la bibliothèque (des dizaines de milliers de volumes) dans notre nouvelle extension qui aurait dû être officiellement inaugurée en grandes pompes le 18 juin 2020 (fête reportée en septembre).

Votre plat préféré ?

En ce moment les asperges (à toutes les sauces)

Votre série TV ?

Détective Monk (lingette, Nathalie !) et Inspecteur Colombo (j’ai encore un petit détail…)

Que va-t-il se passer avec le calendrier des expositions ?

Le musée (exposition permanente) va progressivement rouvrir, en accord toutefois avec les recommandations de prudence des autorités politiques et sanitaires fédérales et cantonales. L’exposition temporaire « Trésors enluminés de suisse » prévue du 9 avril 2020 au 6 septembre est carrément reportée au printemps 2022. Dans notre programme d’exposition temporaire, la prochaine en date sera donc « Masques & Théâtre » - vernissage prévu le 15 octobre 2020.

Vous rasez-vous tous les jours pendant le confinement ?

Oui, par respect pour mon entourage et aussi pour me sentir bien.

Quelle importance donnez-vous à la communication via les réseaux sociaux ?

Tous les jours j’accorde du temps à alimenter mon mur Facebook et à consulter les murs des amis. Cette forme de lien social a pris plus d’importance durant le confinement.

Votre livre de chevet ?

En ce moment Shakespeare et Molière (en lien avec la préparation du catalogue Masques & Théâtre)

Mettrez-vous en ligne une partie de vos collections ?

Oui, c’est déjà fait : les chefs-d’œuvre de la Bibliothèque Bodmeriana ont été numérisés et sont disponibles en accès public libre sur les deux Sites internet du BodmerLab (UniGe/FMB) et e-codices (manuscrits médiévaux). De surcroît nous avons mis la visite guidée virtuelle de l’exposition « Guerre & Paix » en ligne aussi.

Votre coin préféré chez vous ?

Mon canapé et mon lit.

Musique ou silence ?

Silence mais c’est un vœu pieux plus qu’une réalité – j’ai à la maison deux enfants adolescents qui écoutent de la musique. 

Faut-il repenser la vie du musée ?

Nous devrons vivre pour un bon moment avec les mesures de précaution barrières. Nous sommes en train de réfléchir à tout cela, au moment de rouvrir bientôt le musée : jauge d’un maximum de visiteurs à la fois, contrôle du respect des distances spatiales entre les personnes, port du masque, gel hydroalcoolique mis à disposition…

Quels sont les points positifs de ce confinement ?

Cela nous a contraint à ralentir le rythme effréné de nos événements et activités et de revoir un calendrier allégé reconcentré sur l’essentiel.

https://www.artageneve.com/lieu/musees-fondations/fondation-martin-bodmer